Fondée par l’académicien et conseiller du général de Gaulle Jacques Rueff, l’IPAG prépare les étudiants aux postes d’encadrement dans le monde de l’entreprise. Elle se caractérise par son exigence académique et par son dialogue constant avec les acteurs de la vie économique.

Une école de management indépendante

Fondée en 1965, l’IPAG Business School est une école de commerce qui prépare ses étudiants à occuper des fonctions de cadre, de dirigeant ou de créateur d’entreprise.

Association de la loi 1901 à but non lucratif, le groupe ne rémunère aucun actionnaire et ne dépend d’aucun groupe financier. Ses ressources proviennent des droits de scolarité et de la taxe d’apprentissage. Son modèle de gouvernance unique garantit l’indépendance et la transparence de sa gestion.

Excellence académique et proximité des entreprises

Seule grande école de commerce fondée par un académicien, l’économiste Jacques Rueff, l’IPAG se distingue depuis bientôt cinquante ans par son autre point fort, la grande proximité de l’école avec le monde de l’entreprise : c’est ce que reflète la composition d’un conseil d’administration présidé par François Delachaux, industriel et président d’honneur du Medef Île-de-France.

Aujourd’hui, l’IPAG forme  plus de 2 700 étudiants chaque année en proposant des parcours de formation diversifiés :

  • Bachelors ;
  • programme grande école Bac + 5 grade Master II (dont 9 doubles diplômes, et un cursus double compétence Master II manager-ingénieur avec le Politecnico de Turin) ;
  • MBA ;

Des atouts pour réussir

La dimension internationale de l’IPAG, ses partenariats avec 127 universités dans 36 pays, ses 4 campus en France et à l’étranger, sa pédagogie unique basée sur l’approche par compétences et le suivi personnalisé des étudiants… Autant d’atouts essentiels pour former des profils immédiatement opérationnels et appréciés des recruteurs.

En savoir plus sur les points forts de l’IPAG

Des débouchés variés, un réseau actif

L’IPAG Business School s’appuie aujourd’hui sur un réseau de 9 000 diplômés à travers le monde.

Les chiffres de l’insertion professionnelle des ipagiens sont révélateurs de la qualité de la formation dispensée à l’école de commerce :

  • 85 % des jeunes diplômés trouvent un emploi en moins de 3 mois ;
  • 54 % des ipagiens démarrent leur carrière professionnelle dans de grands groupes ;
  • le salaire brut moyen d’un jeune diplômé de l’IPAG est de 36 K€ ;
  • au cours des quatre premières années de leur carrière, la progression moyenne de la rémunération brute des diplômés est de 40 %.

La place qu’elle occupe dans les classements des business schools témoigne de cette réussite exceptionnelle. Selon L’étudiant, l’IPAG est la première école parmi les instituts post-bac grade Master à satisfaire le plus ses diplômés (classement de novembre 2013).

Une performance qui doit s’apprécier en tenant compte du fait que l’IPAG ne dépend d’aucun groupe et ne reçoit aucune aide ni subvention. En replaçant les résultats obtenus par l’IPAG dans leur contexte, on réalise que sa marge de progression est considérable.